Le blog de l'agence

Internet et vidéo

Le 24 05 2007 dans Actu | Commentaires fermés sur Internet et vidéo
, , , ,

La vidéo sur Internet se porte bien, et les internautes en redemandent.

Isobar a réalisé début mai une étude sur les usages qu’ont les internautes français de la vidéo sur le web.

Pour commencer, quelques chiffres éloquents : 55% des internautes interrogés regardent des vidéos au moins une fois par semaine. 13% de manière quotidienne.

Les moyens de trouver ces vidéos sont nombreux : 72% des internautes recourent à deux à cinq sites différents, parmi lesquels les sites de partage (YouTube, Dailymotion), les sites spécialisés (tf1.fr), des sites trouvés au gré du surf (moteurs de recherche et liens), ou recommandés par des tiers (e-mail).

Le site le plus plébiscité est évidemment YouTube 57% des internautes et jusqu’à 75% chez les 15-24 ans. Allociné dame le pion à Google vidéo (respectivement 52% et 43%), Dailymotion a la mauvaise place du podium avec 40%. Enfin, les sites spécialisés comme les vidéo-blogs drainent un tiers de l’audience.

Le divertissement vient bien évidemment en tête des contenus recherchés (près de 90%), suivi par le cinéma la musique et l’actualité. Les vidéos réalisées par les internautes représentent elles 55% et jusqu’à 66% chez les 15-24 ans. Le user-generated content a de beaux jours devant soi.

L’appréciation est globalement très positive (89%) mais marque un léger retrait pour ces mêmes vidéos réalisées par des internautes amateurs (75%, mais les 15-24 sont indulgents avec 80%). On peut en conclure que les internautes deviennent plus exigeants et attentend un contenu d’une certaine qualité quelle que soit son origine, professionnelle ou non. Ami vidéaste, soigne ta présentation !

L’interaction est également de mise : près de 30% des internautes attribuent des notes aux vidéos, 20% laissent des commentaires, 7% la citent dans leur blog, et surtout près de la moitié les envoient à des amis. Cette pratique est encore plus répandue chez les jeunes, où 31 déclarent envoyer souvent des vidéos. Heureusement pour nos boîtes mail, seuls 2% systématisent cette pratique !

Concernant la pub, l’enqûete montre qu’elle peut déclencher des visites sur le site (55%) ou susciter de l’intérêt pour le produit : 33% de recherches d’informations et 22% de demandes d’infos (brochures, newsletters). Dans 20% des cas elle a débouché sur un processus d’achat. Enfin, les internautes militent pour des formats plus courts qu’en pub tv (69%) et plus variés (90%).

Isobar – mai 2007 – Panorama de la vidéo sur Internet