Le blog de l'agence

S'adapter pour survivre…

Le 09 04 2008 dans Actu | Commentaires fermés sur S'adapter pour survivre…
,

L’industrie du disque semble enfin prête à admettre le changement et à prendre un véritable virage numérique.

Après s’être reposées de longues années sur le bon vieux compact disc sans se poser trop de questions, les chutes des ventes d’albums régulières depuis 2000 ont mis mal une industrie habituellement prospère et peu soucieuse du lendemain. Malgré un bouc émissaire idéal sur lequel rejeter l’origine de tous les maux, nul n’a pu stopper l’hémorragie. Enfin, après les premiers sursauts de l’hiver 2007 qui avaient vu remettre en cause l’utilisation des DRM, nous arrivons peut-être à l’aube d’une nouvelle ère pour nos chères Majors du défunt disque.

En effet on a appris récemment que trois des quatre majors du disque (Universal Music, Sony BMG et Warner Music Group) ont annoncé leur union contre nature avec MySpace. L’objectif est de lancer un site où télécharger et écouter de la musique, qui sera baptisé MySpace Music. La totalité du catalogue des trois majors serait disponible soit gratuitement pour l’écoute en streaming, soit moyennant finances pour le téléchargement dans un format dont la compatibilité serait élargie. Il y aurait même un abonnement mensuel forfaitaire permettant le téléchargement illimité. On a également évoqué la possibilité d’étendre le service à la billetterie en ligne et à la vente de produits dérivés (ce qui contribue largement à faire vivre les artistes aujourd’hui est, soulignons-le, principalement issu des tournées).

Rappelons que Myspace, qui a basé son succès sur la promotion de la musique, draine 30 millions de visiteurs par mois. Et s’offrirait une place de choix parmi les challengers de l’iTunes Music Store.

En conclusion, on retiendra qu’il aura fallu près de huit ans aux acteurs de l’industrie du disque pour trouver une issue de secours. Soit la demi-vie d’un nouveau format musical.